Articles - Dialogues

Avons-nous tous un destin ?

27 novembre 2015 par jerome lecoq

- Avons-nous tous un destin ?
- J’ai du mal à penser la notion de destin parce qu’il me semble qu’il faille adopter le point de vie de Dieu pour parler de destin
- Pourquoi ?
- Parce qu’un destin, c’est une route toute tracée et seul Dieu pourrait en connaitre l’existence
- Mais connais-tu l’expression : c’était son destin ?
- Oui je la connais : c’est comme si la parcours de vie d’une personne était tracé depuis le début et qu’il ne pouvait y échapper
- Donc pour toi ce n’est pas possible ?
- Non parce qu’on peut se choisir sa vie à chaque instant

Dans: Dialogues 

Lire la suite  Commentaires (0)

Peut-on ne rien attendre de la vie ?

27 novembre 2015 par jerome lecoq

- Peut-on ne rien attendre de la vie ?
- Si on peut attendre la mort, on est sûr qu’elle viendra au moins
- Mais attendre quelque chose, est-ce être sûr que cette chose viendra ?
- Non on peut très bien attendre quelque chose sans être sûr qu’il arrive.
- Et attendre la mort, est-ce quand même attendre quelque chose ?
- Oui même attendre la mort c’est attendre quelque chose de la vie puisque la mort fait partie de la vie
- Alors je repose la question : peut-on ne rien attendre de la vie ?

Dans: Dialogues 

Lire la suite 

Avons-nous tous une mission à accomplir ?

23 octobre 2015 par jerome lecoq

Deux fois par semaine je publie une question philosophique sous forme de dialogue. Ce dialogue est une auto-consultation c'est-à-dire que c'est moi qui fais les questions et les réponses. Cela suit le même principe qu'une consultation philosophique à deux et oblige à se "couper en deux" afin de se voir comme une autre personne. Cela permet de se voir penser tout en traitant une question. Ainsi on peut repérer ses erreurs de logique, ses présupposés, ses croyances, ses "angles mort" de la pensée. Vous êtes invité(e) à critiquer vous-même ce dialogue si vous percevez problèmes quelconques.
Vous pouvez également m'envoyer vos questions que je traiterai comme dialogue ou m'envoyer vos propres autoconsultations que je commenterai. Alors à vos stylos cher(e)s lecteurs et lectrices.

Dans: Dialogues 

Lire la suite  Commentaires (0)

Faut-il plutôt croire autrui ou soi-même ?

23 octobre 2015 par jerome lecoq

Deux fois par semaine je publie une question philosophique sous forme de dialogue. Ce dialogue est une auto-consultation c'est-à-dire que c'est moi qui fais les questions et les réponses. Cela suit le même principe qu'une consultation philosophique à deux et oblige à se "couper en deux" afin de se voir comme une autre personne. Cela permet de se voir penser tout en traitant une question. Ainsi on peut repérer ses erreurs de logique, ses présupposés, ses croyances, ses "angles mort" de la pensée. Vous êtes invité(e) à critiquer vous-même ce dialogue si vous percevez problèmes quelconques.Vous pouvez également m'envoyer vos questions que je traiterai comme dialogue ou m'envoyer vos propres autoconsultations que je commenterai. Alors à vos stylos cher(e)s lecteurs et lectrices.

Dans: Dialogues 

Lire la suite 

Qu'est-ce qui est plus important : l'apparence ou la réalité ?

23 octobre 2015 par jerome lecoq

 

Deux fois par semaine je publie une question philosophique sous forme de dialogue. Ce dialogue est une auto-consultation c'est-à-dire que c'est moi qui fais les questions et les réponses. Cela suit le même principe qu'une consultation philosophique à deux et oblige à se "couper en deux" afin de se voir comme une autre personne. Cela permet de se voir penser tout en traitant une question. Ainsi on peut repérer ses erreurs de logique, ses présupposés, ses croyances, ses "angles mort" de la pensée. Vous êtes invité(e) à critiquer vous-même ce dialogue si vous percevez problèmes quelconques.

Vous pouvez également m'envoyer vos questions que je traiterai comme dialogue ou m'envoyer vos propres autoconsultations que je commenterai. Alors à vos stylos cher(e)s lecteurs et lectrices.

Dans: Dialogues 

Lire la suite  Commentaires (0)

La conviction est-elle un piège ?

10 octobre 2015 par jerome lecoq

Deux fois par semaine je publie une question philosophique sous forme de dialogue. Ce dialogue est une auto-consultation c'est-à-dire que c'est moi qui fais les questions et les réponses. Cela suit le même principe qu'une consultation philosophique à deux et oblige à se "couper en deux" afin de se voir comme une autre personne. Cela permet de se voir penser tout en traitant une question. Ainsi on peut repérer ses erreurs de logique, ses présupposés, ses croyances, ses "angles mort" de la pensée. Vous êtes invité(e) à critiquer vous-même ce dialogue si vous percevez problèmes quelconques.

Vous pouvez également m'envoyer vos questions que je traiterai comme dialogue ou m'envoyer vos propres autoconsultations que je commenterai. Alors à vos stylos cher(e)s lecteurs et lectrices.

 

Dans: Dialogues 

Lire la suite  Commentaires (0)

Pourquoi voulons-nous mesurer les choses ?

6 octobre 2015 par jerome lecoq

Pourquoi voulons-nous mesurer les choses ?

Dans: Dialogues 

Lire la suite 

L'obéissance est-elle une vertu ?

26 septembre 2015 par jerome lecoq

Deux fois par semaine je publie une question philosophique sous forme de dialogue. Ce dialogue est une auto-consultation c'est-à-dire que c'est moi qui fais les questions et les réponses. Cela suit le même principe qu'une consultation philosophique à deux et oblige à se "couper en deux" afin de se voir comme une autre personne. Cela permet de se voir penser tout en traitant une question. Ainsi on peut repérer ses erreurs de logique, ses présupposés, ses croyances, ses "angles mort" de la pensée. Vous êtes invité(e) à critiquer vous-même ce dialogue si vous percevez problèmes quelconques.

Vous pouvez également m'envoyer vos questions que je traiterai comme dialogue ou m'envoyer vos propres autoconsultations que je commenterai. Alors à vos stylos cher(e)s lecteurs et lectrices.

Dans: Dialogues 

Lire la suite  Commentaires (0)

Quelle est la fonction du mystère dans l'existence ?

24 septembre 2015 par jerome lecoq

Deux fois par semaine je publie une question philosophique sous forme de dialogue. Ce dialogue est une auto-consultation c'est-à-dire que c'est moi qui fais les questions et les réponses. Cela suit le même principe qu'une consultation philosophique à deux et oblige à se "couper en deux" afin de se voir comme une autre personne. Cela permet de se voir penser tout en traitant une question. Ainsi on peut repérer ses erreurs de logique, ses présupposés, ses croyances, ses "angles mort" de la pensée. Vous êtes invité(e) à critiquer vous-même ce dialogue si vous percevez problèmes quelconques.

Vous pouvez également m'envoyer vos questions que je traiterai comme dialogue ou m'envoyer vos propres autoconsultations que je commenterai. Alors à vos stylos cher(e)s lecteurs et lectrices.

Dans: Dialogues 

Lire la suite  Commentaires (0)

Dialogue entre un enfant de 7 ans et son père à propos des attentats

19 janvier 2015 par jerome lecoq

 

Petit dialogue entre un papa et son enfant de 7 ans à propos de l’attentat contre Charlie Hebdo

 

- Papa pourquoi les messieurs en cagoule ils ont tué les gens dans le journal ?

- euh…parce qu’ils ont fait des dessins qui ne leur ont pas plu

- alors moi aussi ils vont me tuer si je fais des dessins qui ne leur plaisent pas ?

- mais non bien sûr. Toi tu es un enfant donc tu n’es pas responsable

- alors qui est responsable ?

- moi, ton père

- alors ils pourraient te tuer aussi ?

- oui à condition que j’ai du talent et que beaucoup de gens aiment mes dessins. Mais heureusement je ne sais pas dessiner.

- alors tu veux dire que s’ils les ont tués c’est aussi parce que beaucoup de gens aimaient les dessins qu’ils faisaient ?

- oui

- et pourquoi ?

- parce que souvent c’était drôle et les gens aiment bien rire

- mais alors pourquoi les tueurs ils ne riaient pas ?

- parce qu’ils sont bêtes et pour rire il faut être intelligent

- pourquoi ?

- parce qu’il faut avoir du recul, comme on dit, il ne faut pas prendre les choses « au premier degré »

- ah parce qu’il y a plusieurs degrés ?

- oui, au moins deux en tous cas. Quand tu dépasses le deuxième tu prends le risque que les gens ne te comprennent pas c’est pour cela qu’être drôle c’est difficile. Et d’ailleurs les gens qui font des dessins ne sont pas toujours drôles : des fois en voulant être drôle on blesse des gens sans le faire exprès mais c’est inévitable

- ah oui je comprends cela n’a vraiment pas l’air facile…mais y avait quoi dans ces dessins qui ne leur plaisaient pas ?

- des dessins de leur Dieu

- mais quoi ? ça ne lui ressemblait pas ? c’était moche ?

- non mais ces gens là ne veulent pas qu’on dessine leur Dieu

- mais c’est une raison pour les tuer ?

- non évidemment

- alors pourquoi ils l’ont fait ?

- parce qu’ils sont méchants et bêtes encore une fois

- mais s’ils sont méchants et bêtes pourquoi leur Dieu ne leur a pas dit et ne les a pas punis ?

- parce que Dieu ne parle pas. Mais il y a un livre qui dit comment ceux qui croient en lui doivent se comporter

- et ce livre il dit de tuer les gens qui dessinent le Dieu ?

- non évidemment. Il dit surtout de ne pas tuer les gens.

- alors pourquoi ont-ils désobéi ?

- surement parce qu’ils ont cru ce que d’autres gens leur ont dit

- et pourquoi ont-ils cru ces gens alors ?

- parce qu’ils étaient en colère. Quand on est en colère on ne réfléchit plus. Et des gens sont venus leur dire qu’ils avaient raison d’être en colère et que c’était la faute des gens qui font des dessins. Ces gens les ont manipulés comme tu manipules tes playmobils quand tu joues

- alors ce n’est pas de leur faute ?

- si parce que les gens ne sont pas des playmobils : en France l’école leur apprend à avoir de l’esprit critique, à réfléchir par eux-mêmes

- et ils ne sont pas allés à l’école eux ?

- si mais apparemment cela n’a pas bien marché avec eux

- mais les gens qui les ont manipules ils veulent quoi eux ?

- ça c’est une bonne question et je n’en sais rien. Probablement prendre le pouvoir comme toujours

 

 

- Dis- papa peut être que les méchants ont fait ca parce qu’ils s’ennuyaient ? moi des fois je fais des bêtises quand je m’ennuie. Par exemple je vais embêter ma sœur et des fois on se bat et après je regrette…mais  la différence est que ce n’est pas un jeu de tuer les gens c’est pour de vrai

- oui je sais. Mais parfois les gens sont si bêtes qu’ils trouvent cela amusant.

- et ça les amuse aussi de rendre tout le monde triste ?

- je pense qu’ils pensent plus à leur plaisir qu’aux gens qui sont tristes

- mais où est leur plaisir ?

- ils s’imaginent qu’ils ont fait plaisir à leur Dieu et qu’il va les remercier

- mais quand leur Dieu les verra il pourra leur dire leur erreur et les punir alors ?

- si leur Dieu existe je pense qu’il ne voudra même pas les voir et les punira directement

- et si leur Dieu n’existe pas

- alors seule leur conscience aurait pu les punir mais maintenant qu’ils sont morts…

- c’est quoi la conscience ?

- c’est quand on se rend compte de ce qu’on fait

- et eux ils ne se rendent pas compte ?

- non je ne crois pas

- comme des enfants alors ?

- oui

- c’est drole.

- pourquoi ?

- parce qu’ils me ressemblent en fait

- oui mais ils sont grands et toi tu es petit. Quand tu seras grand tu ne seras pas comme eux

- pourquoi ?

- parce que je m’occupe de toi et je t’apprends à réfléchir

- mais pourtant ils sont allés à l’école eux aussi ?

- oui mais ce qu’on nous apprend à l’école c’est des choses sur le monde, mais pas comment on réfléchit.

- et qui leur a appris à réfléchir ?

- apparemment personne

 

 

 

 

Dans: Dialogues 

Commentaires (0)

Dissertation : vivons-nous pour être heureux ?

1 juillet 2014 par jerome lecoq

Vivons-nous pour être heureux ?

A quoi bon vivre si ce n’est pas pour être heureux ? Le bonheur semble être la fin ultime de toutes choses, l’évidence même du bon sens. Si nous nous levons tous les matins pour aller au travail, que nous subissons les inconvénients et le stress quotidien des transports pour atteindre notre bureau puis y passer la journée, c’est bien parce que nous devons gagner notre vie pour la construire, fonder une famille et subvenir à ses besoins, partir en vacances avec elle, se faire des plaisirs au quotidien avec sa femme ou son mari, faire de nouvelles expériences avec ses amis etc..Avoir une vie riche d’expérience, bien remplie par des succès et des accomplissements qui nous rendront fiers : c’est tout cela le bonheur et c’est pour cela que nous vivons, c’et évident.

Dans: Dialogues 

Lire la suite 

Dialogue : vivons-nous pour être heureux ?

30 juin 2014 par jerome lecoq

Ce diaogue entre un philosophe et un élève tente de répondre à la question récemment posée au bac : "Vivons-nous pour être heureux ?"

 

Dans: Dialogues 

Lire la suite  Commentaires (1)