Articles - Impuissance

L'espoir fait-il vivre ou empêche-t-il de vivre ?

28 janvier 2022 par jerome lecoq

 

L'espoir peut être défini comme l’attente qu'un événement généralement heureux que nous ne maîtrisons pas ou partiellement puisse survenir dans un avenir plus ou moins lointain.

L'espoir est systématiquement utilisé dans le milieu religieux (espoir que Dieu nous réponde, que la vie nous sourie) et politique (ayez l'espoir que votre vie sera meilleure si vous votez pour moi). L'espoir est une attente dont la probabilité est indéterminée et indéterminable. Autrement on parlera d'espérance mathématique, qui fait l’objet de calculs d’espérance en probabilités.

L'espoir est toujours mêlé de crainte comme nous le disait Spinoza et vivre dans l'espoir, voire carrément vivre de l'espoir, est l'attitude de l'impuissant, de celui qui n'est pas maitre de son destin et qui est dans une situation désagréable. En plus d'être impuissant puisqu’entièrement passif par rapport à ce qui pourrait améliorer sa situation, l'espérant craint constamment que ce qu'il espère ne survienne pas ou que le contraire survienne, ce qu'il redoute au contraire. Il vit donc constamment dans la crainte, ce qui est une forme d'aliénation.

Dans: Peur Promesse Providence Incertitude Attentes Désirs Impuissance Espoir 

Lire la suite  Commentaires (0)

L’impuissance : entre indolence et entêtement

24 novembre 2017 par jerome lecoq

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"L’impuissance prend plusieurs formes. Certaines personnes sont larvaires : elles se trainent mollement, faibles et indécises. D’autres sont têtues : elles camouflent leur impuissance derrière leur obstination et leur autorité, comme une huître dans sa coquille." (O. Brenifier)

"Impotence takes different forms. Some persons are larva-like: they limply linger on, weak and undecided. Others are stubborn: they hide their impotence behind their obstinacy and their authority, like an oyster in its shell." (O. Brenifier)

 

L’impuissance peut prendre plusieurs guises : soit elle se montre soit elle se cache (mal).Quand elle se montre elle prend la forme d’un rétrécissement de l’être : le corps se traîne comme une limace, tout effort est une souffrance, le sommeil une confortable cachette où l’intrusion du monde extérieur est momentanément interrompue. L’âme est molle, indécise, errante, les idées tournent en rond, la pensée stagne et finit par devenir toxique. Chaque nouveau jour qui s’annonce est une promesse de nouvelles souffrances. Chaque décision est une mise à l’épreuve dans la mesure où elle implique quelque renoncement : or l’impuissance va de pair avec l’avidité. Celui qui veut tout immédiatement se décourage de voir continuellement ses désirs contrariés.

Dans: Impuissance 

Lire la suite  Commentaires (0)

Que signifie "être légitime" ?

29 septembre 2017 par jerome lecoq

On dit par exemple d'une personne qu'elle est légitime à une fonction lorsqu'il y a un consensus autour d'elle pour dire qu'elle a les compétences, les qualités et l'expérience requis pour ce poste. Être légitime c'est par conséquent un jugement subjectif mais très partagé sur la conformité d'une personne, d'un fait, d'une proposition ou d'un argument par rapport à une loi ou une règle tacite. En effet si la règle était juridique on dirait simplement que c'est légal et pas légitime. 

Dans: Culpabilité Reconnaissance Impuissance Légitime 

Lire la suite  Commentaires (2)