Articles - Psychologie

Qu'est-ce que l'intime ?

2 septembre 2021 par jerome lecoq

 

Que signifie être intime de quelqu'un, faire partie de son “cercle d'intimes” ? Cela signifie que cette personne a partagé avec vous des secrets, des choses qu'elle ne voudrait pas que le monde extérieur sache. L'intime est la frontière entre l'intérieur et l'extérieur. Celui qui lit le journal intime de sa femme sans son autorisation commet un viol de son intimité et s'expose à une colère légitime si jamais il est découvert. Nous avons des choses à cacher même à nos proches, surtout à nos proches peut-être car si nous révélions notre intimité au grand public il y a fort à parier que la seule réaction que nous provoquerions serait soit l'indifférence soit le mépris car ils jugeraient que nous manquons de pudeur, que nous sommes indécents, voire que nous n'avons aucune dignité. Diogène se masturbait en public, or la pratique sexuelle est l'activité qui par tradition et presque définition relève de la sphère intime. Ce comportement relève de celui de l'animal, du chien, kynos en Grec en l'occurrence. Diogène veut dénoncer l'hypocrisie de cacher certaines choses, ce qui tendrait à signifier qu'elles sont interdites ou sacrilèges, que chacun fait pourtant chez soi avec le plus grand plaisir et sans la moindre gêne. Si tout le monde le fait et si tout le monde sait que tout le monde le fait, alors pourquoi ne pas le faire en public ? Et pourquoi le faire en public serait-il une forme d'outrage ?

 

Dans: Amour Psychologie Honte Désirs Intimité 

Lire la suite  Commentaires (0)

Les psys découvrent le monde dans l'homme

9 juin 2021 par jerome lecoq

 

Un récent article du Figaro (les psys s'interrogent sur leur rôle) faisait état de la difficulté croissante des psys à traiter l’intrusion dans la sphère intime des duretés de la vie.

Dans: Psychologie 

Lire la suite  Commentaires (0)

10 raisons pour lesquelles nous voulons être des victimes

29 janvier 2021 par jerome lecoq

 

Une victime est une personne qui a subi un dommage physique, psychologique, ou les deux à la fois, d'une autre personne ou d'une situation externe ou interne (maladie par exemple) et qui objectivement n'avait pas les moyens d'éviter ce dommage. Il ne s'agit pas ici de discuter du fait d'être une victime, objectivement ou non, ce qui poserait la question du consentement notamment pour les victimes d'abus d'autrui. Il est évident que personne n'a envie d'être une réelle victime d'un accident de voiture, d'un viol ou d'une chute de cheval.

Nous le voyons à travers le phénomène de l'antiracisme, des gilets jaunes, du mouvement « me too », des citoyens victimes des restrictions gouvernementales. Nous sommes tous victimes de quelqu'un ou quelque chose.

Légitime ou pas, ce phénomène est intéressant parce que se poser en victime révèle ce que nous désirons et ce que nous sommes

 

Dans: Psychologie Victime 

Lire la suite  Commentaires (0)

10 raisons pour lesquelles nous mentons

26 janvier 2021 par jerome lecoq

 

1 - Autodéfense

Nous mentons par peur d'être confondus, d'être pris en flagrant délit de faute, de transgression. Il y a souvent une honte qui nous pousse à mentir de manière purement réactionnelle et automatique par instinct de survie, de protection de notre image, de notre intégrité sociale ou de notre honneur pour les personnes particulièrement fières. Les enfants le font très fréquemment lorsqu'ils savent qu'ils ont enfreint une règle des adultes, que ce soit à l'école, en famille ou dans la société en général.

Dans: Rigidité Avidité Peur Vérité Déni Psychologie Compétition Honte Mensonge 

Lire la suite  Commentaires (0)

L'insatisfait

12 janvier 2021 par jerome lecoq

 

 Par Oscar Brenifier.

Certaines personnes souffrent d’insatisfaction chronique. Rien ne peut les satisfaire. A la fois elles aspirent fortement à la plénitude, à être comblées, et cela leur est impossible, ce qui reste assez cohérent. Car la mesure de leur espérance, de leur attente, détermine l’ampleur de leur déception, de leur désespoir. Les gens, le monde, la réalité, mais surtout eux-mêmes, bien que très souvent ils ne soient pas conscients du phénomène qui les habite, ne sauraient être à la hauteur de leurs expectatives. 

Dans: Avidité Culpabilité Tristesse Reconnaissance Psychologie Perfection Insatisfaction 

Lire la suite  Commentaires (1)

Avons-nous du mal à sortir de l'enfance ?

15 décembre 2020 par jerome lecoq

 

 

I - Oui

Premièrement l'enfance est un refuge heureux, pour la plupart d'entre nous qui a plutôt bien vécu son enfance.

1 - Nous avions l'amour inconditionnel de nos parents qui nous accompagnaient pour toutes les difficultés : apprendre à marcher, être propre, à s'habiller, nous tenir pour faire du vélo, etc. Nous l'avons surement oublié mais voilà probablement la seule époque de notre vie au cours de laquelle des adultes s'occupaient de nous intégralement et comblaient tous nos besoins immédiats : manger, dormir, nous réchauffer, avoir de l’affection, communiquer, nous déplacer, apprendre à comprendre le monde et nous-mêmes.

Dans: Obstacles à la pensée Avidité Identité Psychologie Insatisfaction Enfance 

Lire la suite  Commentaires (0)

A quoi sert le sarcasme ?

1 février 2018 par jerome lecoq

 

A rien a priori me direz-vous. Le sarcasme est méchant, il prend autrui comme objet de défoulement de notre ressentiment, il ne fait que rendre autrui triste ou agressif sans vraiment le faire réfléchir, il peut humilier autrui sans que l'humiliation ne lui serve de leçon puisqu'il n'y a dans le sarcasme, contrairement à l'ironie, pas de message, pas d’enseignement. Le sarcastique dit le contraire de ce qu’il pense sans montrer qu’il pense le contraire de ce qu’il dit, au contraire de l’ironiste qui cherche à se faire comprendre tout en disant le contraire de ce qu’il pense (vous pouvez relire deux fois cette phrase). Le sarcastique se cache quand l’ironiste agit en pleine lumière.

 

Dans: Dédain Psychologie 

Lire la suite  Commentaires (9)

Quand pratique psychiatrique et philosophique se rencontrent

13 février 2017 par jerome lecoq

Je vous livre ici le témoignage de Nicolas Gosset, pédopsychiatre qui exerce dans les Vosges et qui depuis peu intègre la pratique philosophique dans sa pratique quotidienne de psychiatre avec ses patients. Nicolas a participé à nos séminaires et s'est entraîné à la pratique philosophique depuis deux ans.

 

Dans: Psychologie Philosophie 

Lire la suite  Commentaires (0)

Le moi à l'épreuve de soi

30 novembre 2016 par jerome lecoq

 

Je reçois souvent des gens en consultation qui viennent avec la question suivante : « comment être moi-même ? », « comment être en harmonie avec moi ?», « comment être bien ?» etc. Or les gens sont surpris quand je leur dis que ce "moi" dont ils parlent n'est qu'une construction mentale, une construction assez récente d'ailleurs puisqu'elle date à peu près du siècle des Lumières avec Rousseau ou peut-être avec Maine de Biran à la même époque. Ce dernier d'ailleurs avait une conception fort intéressante du moi : c'est le point de rencontre, la résultante entre une force “hyperorganique”, l'esprit pour faire simple et la résistance du corps à cette force. Le moi est d'abord senti comme une résistance de l’esprit face au corps et pas comme une harmonie ou un bien être.

Dans: Psychologie Moi 

Lire la suite  Commentaires (0)

La pratique philosophique une pratique non-psychologique de soi

30 novembre 2016 par jerome lecoq

On me demande souvent, lorsque j'explique ce que signifie la "pratique philosophique" quelle est la différence avec la pratique psychologique. Je préfère d'abord voir le point commun fondamental, qui est que dans un cas comme dans l'autre le praticien s’adresse à un sujet en chair et en os, dans le cadre d'un dialogue, généralement en face-à-face. Pour la psychologie cela coule de source mais le fait qu'un philosophe dialogue avec un sujet en lui posant des questions permet déjà de détacher la pratique philosophique de la philosophie en général, notamment de celle qui se préoccupe de "décrire le monde" comme le fait la plupart des philosophes. C'est ce qu’on appelle la philosophie ad rem par opposition à la philosophie ad hominem.

Dans: Psychologie Consultation philosophique Moi 

Lire la suite  Commentaires (1)