Articles - Socrate

L'audace

24 novembre 2022 par jerome lecoq

 

On peut qualifier d'audacieux.se une personne, une action, une oeuvre ou même une idée. 

Est audacieux ce qui vient briser un certain conformisme, une habitude, un schéma établi, une norme, une institution, une manière de penser ou de faire habituelle. 

L'audace est du coté de la singularité, de l'iconoclasme, de l'originalité et de l'initiative.

Dans: Accomplissement Socrate 

Lire la suite  Commentaires (0)

Le coaching, reflet d'une société désenchantée

16 mars 2022 par jerome lecoq

 

New Age

“Libérer le potentiel humain”, “découvrir les potentialités qui sommeillent en nous”, “détruire les pensées auto-limitantes pour atteindre notre potentiel accompli, trouver notre “moi profond” ou “authentique”.

Cette idée que nous ne serions qu'un champ en friche attendant d'être semés et labourés afin de donner les meilleurs fruits, à condition qu'on éradique les mauvaises herbes, cette idée est semble-t-il à la base du New Age et de ses avatars modernes et en particulier le mouvement du coaching depuis les années 60 aux U.S. et plus tardivement dans les années 90 en France.

 

Dans: Management Travail Compétition Questionnement Socrate Coaching 

Lire la suite  Commentaires (4)

Trois principes du dialogue socratique

8 janvier 2022 par jerome lecoq

 
Par Anna Touati - (Philosophe-praticienne et collègue)
 
La pratique du dialogue socratique ne consiste pas à dialoguer au sens où on l’entend habituellement.
Comme son nom l’indique, elle tire son origine des dialogues de Platon dans lesquels Socrate, son maître, interroge différents personnages (hommes politiques, juristes, sophistes) dans un but précis : les amener à raisonner pour s’extraire de leurs opinions et porter un regard critique sur leur propre discours et sur eux-mêmes.
 

Dans: Obstacles à la pensée Dialogue Philosophie Questionnement Socrate 

Lire la suite  Commentaires (0)

Pourquoi perd-on confiance dans le dialogue ?

9 décembre 2021 par jerome lecoq

 

Un dialogue est un engagement à un (dialogue avec soi-même), deux ou plus dans lequel les partenaires s'engagent à s'entendre sur un sens commun des mots, à s'écouter mutuellement, à se questionner pour clarifier les positions, à recevoir des objections constructives dans le but d'effectuer une recherche. Supposons donc que cette recherche commune soit une forme de vérité : vérité d'une situation, d'un fait, d'un discours, d'un événement, d’un problème.

Dans: Management Engagement Dialogue Socrate 

Lire la suite  Commentaires (0)

Socrate manager

3 juin 2019 par jerome lecoq

 

Quand on me demande quel philosophe aurait fait un bon manager, il n'y a qu'un nom qui me vienne à l'esprit : Socrate. Pourquoi ?

Réflexivité

1 - Premièrement parce que Socrate ne prêche pas, n'ordonne pas, n'impose pas, ne fait pas la leçon : il questionne et invite son interlocuteur, par des déductions faites à partir de ses réponses, à mettre au jour les présupposés qui le font agir. Socrate met en lumière les motivations des hommes et leur permet de s’auto-examiner et de s’orienter dans leur vie en pleine conscience.

Les interlocuteurs de Socrate finissent par mieux se connaître et par conséquent mieux choisir leurs actions en fonction d'une finalité et de valeurs qui leur paraissent adéquates : ils donnent du sens à leur action en réfléchissant dessus grâce aux questions de Socrate.

Or le rôle principal du manager est de donner du sens aux actions qu'il demande d'effectuer : ce sens repose sur une finalité, un projet clair et désirables pour des collaborateurs qui possèdent les compétences pertinentes. Le bon manager doit donc connaître ses collaborateurs ainsi que les compétences requises par le travail qu'il leur demande d'effectuer. Or pour cela le questionnement socratique est un outil formidable.

Dans: Management Socrate 

Lire la suite  Commentaires (1)

Martyr ou génie ?

4 octobre 2017 par jerome lecoq

"What the age needs is not a genius but a martyr, who in order to teach men to obey would himself be obedient unto death." (S. Kierkegaard)
“Ce que réclame l'époque n'est pas un génie mais un martyr : un homme qui pour enseigner aux hommes à obéir obéirait lui-même jusque dans la mort.” (S. Kierkegaard)

 

Le génie est admiré pour son oeuvre qui éclaire l'humanité de sa profondeur. Mais comment se comparer à un génie ? La différence du génie au commun des mortels est aussi infranchissable que celle de de l'homme à l'aigle, s'il s'agit de voler. C'est d'ailleurs bien pour cela que l'on ne peut envier un génie : il a ce que nous serions bien incapable d'avoir, on ne peut donc que l'admirer sans vouloir le suivre, le génie est pure singularité.

 

Dans: Socrate 

Lire la suite  Commentaires (1)