Comment se remonter le moral ?

21 novembre 2017 par jerome lecoq

“Le meilleur moyen de se remonter le moral c’est d’essayer de remonter le moral de quelqu’un d’autre”. (Mark Twain)
“The best way to cheer yourself up is to try to cheer somebody else up”. (Mark Twain)

Vous vous sentez déprimé(e), angoissé(e), apeuré(e), désespéré(e) ? Et bien trouvez quelqu’un qui est encore plus désespéré(e) que vous, écoutez ses plaintes puis secouez-le un peu, dites-lui qu’il arrête de se plaindre et qu’il se bouge, qu’il démarre une activité, n’importe laquelle. 

Après tout comme disait Kierkegaard ce maître de l’angoisse : “c’est en commençant une activité que l’on rend actuel le possible”. La “joie sans cause” d’Ignace de Loyola pourra alors survenir comme par enchantement.

Donc remontez le moral de cette personne en lui rappelant ses qualités et ce pourquoi elle n’a pas encore mis fin à ses joursAinsi déjà vous vous sortirez de vous-même, ce qui est déjà un premier mouvement vers la sortie du marasme. Ensuite remonter le moral de quelqu’un est une activité en soi qui demande de l’énergie et vous met en mouvement, vous oblige à puiser en vous-même la force dont vous pensiez manquer.

Enfin la personne que vous aurez remontée vous sera probablement reconnaissante et peut-être pourra-t-elle faire de même avec vous quand vous vous retrouverez dans sa situation.

En outre il est toujours facile de trouver autour de nous des gens qui ont objectivement plus de raisons d’être malheureux que nous donc vous ne devriez pas manquer de “cobayes”. Dans la pratique philosophique comme dans le théâtre ou le sport on appelle cela le “stage health” : peu importe votre état de santé physique ou mentale, quand vous vous engagez devant un client, un spectateur ou un adversaire vous vous surmontez et oubliez tous vos soucis pour prendre en compte cette altérité radicale qu’est un autrui.

On comprend dès lors pourquoi le rêve d’un acteur est de mourir sur scene

Dans: Aphorismes