Conte : le coffre ancien

17 juillet 2017 par jerome lecoq

Voici un conte issu de la tradition soufie. A titre d'exercice je vous propose de lire ce conte puis de répondre aux questions de compréhension ci-desssous, de 3 manières différentes pour chaque question. En dessous de chaque réponse courte, notez le concept qui capture l'essence de votre réponse. Si vos réponses sont différenciées, le concept doit aussi être différent. Répondez à autant de questions que vous le souhaitez mais le plus important est de répondre de 3 manières différences afin de travailler la souplesse de la pensée en variant les interprétations possibles, tout en restant dans l'espit du texte.

Il était une fois un homme respecté par tous, car il était réfléchi et menait une vie pondérée. Néanmoins, il s’était marié sur le tard, et avait épousé une femme beaucoup plus jeune que lui.
Un soir, alors qu’il rentrait plus tard que d’habitude, son fidèle serviteur lui annonça en l’accueillant :
– Notre maîtresse, votre épouse, se conduit ce soir de façon étrange.
Elle a fait venir dans ses appartements le vaste coffre qui appartenait à votre grand-mère, qui devrait contenir d’anciennes broderies, mais je suis sûr qu’on peut maintenant y trouver bien d’autres
choses. Elle n’a pas voulu que je regarde à l’intérieur, même moi, votre plus ancien domestique ! Et maintenant, elle refuse que quiconque entre chez elle.
Ayant entendu cela, l’homme alla voir son épouse, suivi de son fidèle serviteur. Lorsqu’il entra, il la trouva assise, l’air inquiète, auprès du grand coffre en bois massif. Après l’avoir saluée, il demanda à sa femme de soulever le couvercle afin de lui montrer ce que le coffre contenait. La femme lui répondit :
– Est-ce à cause des soupçons des domestiques que vous me demandez cela ? N’avez-vous pas confiance en moi ?
– Ne serait-ce pas plus facile de couper court à toutes les rumeurs en ouvrant tout simplement le coffre ? répondit le mari.
Mais la femme, d’un ton décidé, rétorqua :
– Je ne crois pas que cela soit possible.
– Pourquoi donc, est-il fermé à clef ?
– Oui, c’est cela.
– Alors, où est la clef ?
La femme lui montra la clef et dit :
– Renvoyez le serviteur, et je vous donnerai la clef.
Le maître des lieux renvoya le serviteur, et la femme lui remit timidement la clef. Puis elle se retira, l’esprit visiblement troublé.
Une fois seul, l’homme s’assit près du coffre et se mit à réfléchir, tout en jouant doucement avec la clef.
Il resta là un long moment, puis à la nuit tombée, il fit venir des jardiniers de son domaine. Il leur demanda de soulever le coffre, puis les conduisit dans un endroit éloigné de la propriété. Sur son ordre, ils construisirent une fosse profonde et y enterrèrent le coffre. Puis l’homme rentra chez lui.
L’incident était clos, il ne fut plus jamais évoqué par la suite. 

Compréhension

  1. Le mari est-il responsable du problème qui lui arrive ?
  2. Le mari est-il vraiment un sage ?
  3. Quel dilemme la femme pose-t-elle à son mari ?
  4. Pourquoi la femme renvoie-t-elle le domestique ?
  5. Pourquoi la femme quitte-t-elle finalement la pièce ?
  6. Le mari fait-il confiance à sa femme ?
  7. La femme fait-elle confiance à son mari ?
  8. Que symbolise cette jeune femme ?
  9. Que révèle le choix final du mari ?
  10. Le mari a-t-il appris quelque chose à travers cet incident ?

 

Pour participer à l'atelier en ligne autour de ce conte, veuillez cliquer sur le lien suivant (aucune installation de logiciel n'est requise) https://zoom.us/j/414326226