Pensez à autre chose

19 novembre 2017 par jerome lecoq

“Drag your thoughts away from your troubles… by the ears, by the heels, or any other way you can manage it.” (Mark Twain)
“Traînez vos pensées en dehors de vos problèmes, que cela soit par les oreilles, les talons ou tout autre moyen.” (Mark Twain)

C’est bien connu, si vous êtes trop émotionnellement impliqué dans une situation, vous êtes très mal placé(e) pour réfléchir lucidement dessus. Notre pensée est comme attirée par l’aimant de la peur, de l’angoisse ou de la colère : elle devient automatique, réductrice, elle se fait la porte-parole de nos émotions et se noie bientôt dans la confusion.

 

Il faut provoquer un court-circuit afin d’échapper au cercle vicieux des idées- noires qui s’auto-alimentent. Tout est bon pour cela en fonction de vos goûts : lire un livre, voir un film, écouter de la musique, discuter avec un inconnu, marcher, faire du sport voire dormir. Tout ce qui peut provoquer une rupture est bienvenu. Bien entendu en situation d’urgence vitale nous n’avons pas ce luxe mais ces situations sont rarissimes heureusement.

La plupart du temps nous sommes angoissé(e)s par des croyances souvent injustifiées et augmentons notre mal avec ces pensées anxiogènes. Pourtant le premier réflexe est de vouloir immédiatement y réfléchir et de trouver une solution, c’est la tentation à laquelle il faut résister car notre pensée ne peut être efficace que s’il elle s’extrait momentanément de ses contingences émotionnelles. D’abord se poser, se calmer, respirer, s’aérer, regarder ailleurs, se sortir de soi-même (en discutant avec un tiers, en faisant du sport, en marchant…) puis après prendre les choses méthodiquement, l’une après l’autre, sans précipitation.

Dans: Aphorismes