Atelier socratique : l'art du questionnement

jeudi 10 janvier 2019 20 h - 21 h30 en ligne

 

J'entends souvent des personnes me demander : "quelles sont les questions les plus puissantes ?" pour faire réfléchir quelqu'un ? Au risque de les décevoir je leur réponds que ce ne sont pas les questions qui sont importantes mais plutôt l'attitude dialectique. Il s'agit de considérer que toute affirmation est une réponse à une question qui n'est pas posée et que toute question provient d'une affirmation qui pose problème et qui n'est pas dite. Il s'agit donc de trouver le problème pour trouver la question.

L'attitude dialectique signifie aussi de faire taire son propre savoir, ce que De Cues appelait la "docte ignorance" afin de laisser venir à soi les questions dans une attitude candide, proche de celle de l'idiot ou de l'enfant. Pour bien questionner donc il faut savoir se rendre idiot, peut-être que cela décomplexera certains. Cependant l'analyse, la finesse et le savoir peuvent reprendre leurs droits dès que vient la réponse : celle-ci devrait compléter la question et ces deux amants doivent créer un enfant, une nouvelle question. Le questionnement est donc un enfantement, un art d'accompagner autrui dans l'accouchement de ses propres idées et de ses propres questions à partir de ces idées.

Si donc cela vous intéresse de venir accoucher de quelques idées avec moi je vous propose cette séance de dialogue socratique en ligne le jeudi 10 janvier de 20h00 à 21h30. La séance est gratuite les deux premières fois puis 10 EUR par personne à partir de la troisième fois.

Pour vous inscrire