Conférence active* : faut-il bien se connaître pour s'aimer ?

lundi 2 octobre 2017 19h00 - 21h00 - Bd de Grenelle (Paris 15) - M° Bir-Hakeim

Faut-il bien se connaître pour s'aimer ?

Spontanément on serait tenté de répondre non : si peu de gens se connaissent et pourtant cela ne les empêche ni d'aimer ni de s'aimer. L'amour s'accommode fort bien du mystère, du mensonge, de l'illusion et de l'ignorance comme en témoignent de nombreux romans. C'est même au contraire lorsque l'on commence à bien se connaître que le divorce menace, avec nous-même ou avec autrui : on découvre ses faiblesses, ses renoncements, ses lâchetés, on voit vraiment qui nous sommes au-delà de ce que nous avions espéré, projeté ou cristallisé...Pourtant ces faiblesses peuvent être aussi aimables en ce qu'elles font partie de notre humanité, de notre être et n'est-ce pas le véritable amour que celui qui continue à donner en pariant sur la grandeur et la beauté de l'autre, au-delà de ses faiblesses, de ses mesquineries et de ses bassesses ?

Quoiqu'il en soit je vous invite à dialoguer "socratiquement" avec nous autour de cette question.

 

 

Après une mini-conférence de 30 min pour lancer quelques idées autour de cette question j'entamerai le dialogue avec vous, non selon le mode du débat classique où ce sont toujours les mêmes qui parlent (et s'écoutent parler) mais en suivant les règles de la pratique philosophique. Ainsi, en plus de réfléchir à cette question en profitant des quelques idées que je vous aurai données, vous vous initierez au travail des compétences et attitudes de cette pratique inventée par Socrate en apprenant à questionner, à être synthétique, conscient(e) de ce que vous dites et à vous intéresser à autrui plutôt que de débattre comme nous faisons d'habitude sans trop dialoguer.

 

Je me réjouis de vous voir lundi prochain. Je vous transmettrai l'adresse exacte à partir du moment où vous serez inscrit(e).

La participation est fixée à 10 EUR.

Pour vous inscrire donnez votre nom et prénom dans le formulaire de contact : cliquez ici.

*Une "conférence active" est une conférence suivie d'un dialogue de type socratique où le travail des compétences du dialogue est utilisé pour réfléchir sur le sujet exposé en première partie.