J'arrête de me compliquer la vie

mercredi 26 décembre 2018 20 h - 21 h30 en ligne

 

Etes-vous compliqué(e) ?

Beaucoup de personnes ont tendance à se compliquer la vie. Leur complication commence avec leur pensée : ils surchargent leurs processus mentaux car ils ne savent pas arrêter le flux de leurs idées qui s'enchainent par associations fortuites. Comme personne ne les interrompt ils sont bientôt noyés par leurs propres idées et deviennent confus. Cela les empêche de décider parce qu'ils n'y voient plus clair et ont peur de prendre la mauvaise décision, de s'engager dans une voie incertaine. Ils finissent par perdre confiance en leur pensée et donc en leur être.

D'autres cultivent la complication comme un paravent pour montrer qu’ils sont intelligents car beaucoup de gens sont impressionnés par cette complication : ils appellent d’ailleurs cela complexité, pour ne pas dire qu’ils ne comprennent rien. Les philosophes sont assez doués à ce jeu à ce propos.

Ils confondent en général profondeur et accumulation de connaissances, ils pensent que leur pensée est riche parce qu'elle est compliquée, alors qu'elle n'est que désordonnée et se contredit d'ailleurs fréquemment. Voir l’article : le compliqué

Si vous voulez apprendre au contraire la simplicité et l’intérêt de la frugalité de la pensée pour l’approfondir et la développer, inscrivez-vous à ce webinar de pratique philosophique

Après une brève introduction sous forme de mini-conférence je vous inviterai à la pratique par un exercice de dialogue en commun.

Ce webinar est gratuit les deux premières fois puis il vous en coutera 10 EUR pour chaque séance suivante.

M'inscrire