Les 15 enseignements de la Pratique Philosophique

  1. Concentration. Fixer l’attention sur une idée ou un processus mental, faire taire les pensées qui se bousculent en nous, tranquilliser les affects qui nous inhibent, afin de libérer l’esprit et lui permettre d’opérer.

  2. Hypothétiser. A partir de diverses intuitions, formuler des propositions claires, allant directement à l’essentiel, porter jusqu’au bout chaque idée afin d’en apprécier les conséquences, sans se soucier d’une quelconque certitude ou incertitude, afin d’élaborer la pensée.

  3. Argumenter. Rechercher et identifier les raisons qui motivent une idée, non pas pour convaincre quiconque, mais pour approfondir et clarifier notre pensée, et savoir évaluer la valeur d’un argument.

  4. Ecouter. Entendre autrui et soi-même, rester disponible, suspendre son jugement, se concentrer sur ce qui est dit, sans présupposer d’une intention ou d’un vouloir dire, sans prendre parti sur le contenu, afin de saisir le sens d’une parole en ce qu’elle a de plus objectif.

  5. Dialoguer. Comparer les perspectives, saisir les enjeux d’une différence, questionner et répondre, âprement et cordialement, sereinement, sans chercher à avoir raison, en laissant la pensée respirer.

  6. Questionner. Interroger une parole, son contenu et ses présupposés, afin de creuser son contenu et de la travailler, sans s’accorder un savoir a priori, en étant curieux et attentif à autrui. 

  7. Critiquer. Emettre des jugements sur la valeur et la nature des idées, des choses et des êtres, justifier ces jugements, en évaluer le fondement. 

  8. Analyser. Examiner rigoureusement et en détail une idée, une chose ou un phénomène, le décomposer, pour en saisir les éléments constituants, la structure et la dynamique.

  9. Synthétiser.  Combiner un ensemble d’idées ou réduire un discours en une proposition simple, établissant le lien commun ou la substance d’une pluralité.

  10. Exemplifier. Réduire un schéma général et abstrait à un objet spécifique et concret,  choisir  un élément unique d’une multiplicité, afin de préciser un contenu et pouvoir le travailler.

  11. Interpréter. Donner sens à ce qui est dit, envisager la polysémie du contenu et des formulations, identifier une matrice de pensée, une subjectivité ou des présupposés, se risquer à une explication personnelle, afin de s’approprier les enjeux d’un discours ou d’un phénomène.

  12. Problématiser. Produire ou accueillir des questions ou des objections afin de travailler les points aveugles et les contradictions d’un discours, afin de saisir les limites et les failles qui le constituent nécessairement.

  13. Conceptualiser. Chercher le terme précis, l’identifier, le définir, l’utiliser, afin d’élaborer au mieux la pensée, en acceptant qu’un mot n’est jamais qu’une approximation du réel ou de la vérité.

  14. Intelligence émotionnelle. Identifier les émotions en autrui et en soi-même, les nommer, en comprendre les causes, afin de prendre conscience de ces émotions, de les comprendre, de s’en distancier et de les travailler.

  15. Sens commun. Examiner une proposition ou une attitude en fonction de ce qui serait perçu comme logique, évident ou connu par tout un chacun, afin d’en évaluer le contenu, la pertinence et l’authenticité, sans pour autant accorder une valeur absolue à ce sens commun.