Articles - Oubli

21 nuances de mensonge (Partie II)

9 février 2021 par jerome lecoq

 

11- Le mythe

Nous avons tous en tête des histoires collectives ou individuelles que nous aimons nous raconter afin de nous procurer une identité. Ce mythe est le résultat d'un polissage avec le temps qui a fait qu'il possède différentes versions selon l'effet que l'on recherche à obtenir sur nous-mêmes ou les autres.

Ce mythe sert en général de consolation, de justification ou de diversion à notre existence. Il vient illustrer de manière tout à fait opportune l'image que nous voulons renvoyer de nous-même, même s'il contient un corpus factuel à l'origine. Avec le temps, les apports et aménagements viennent se sédimenter afin de s'adapter aux circonstances et à l'auditoire et il devient difficile d'en retracer la genèse véritable. Ainsi on peut dire que toute réalité relève d'une fabrication chez l'homme : la différence tient au degré de crédibilité que le Sujet accord à tous ces mythes.

Dans: Morale Oubli Mensonge 

Lire la suite  Commentaires (0)

21 nuances de mensonge (Partie I)

2 février 2021 par jerome lecoq

 

1 - La mauvaise foi

Une des formes les plus courantes du mensonge, la mauvaise foi est un mensonge conscient ou semi-conscient qui consiste à éviter, travestir, déformer ou nier la vérité. Elle survient lorsqu'un jugement nous est désagréable, lorsque notre opinion est menacée ou lorsque quelque chose nous inspire le dégout, la honte, l'irritation ou la tristesse. Elle va de pair avec une forme d'entêtement et peut confiner à l'absurde lorsque tout le monde, y compris le menteur, que ce qu'il dit est notoirement faux. Chez Sartre elle est le signe de celui qui prétend ne pas être libre par exemple chez le garçon de café ou le bon élève qui prétendent faire corps avec ce qui n'est qu'une fonction. A noter que la victimisation est une forme très à la mode de la mauvaise foi car c’est une manière assez puissante d’éluder à moindres frais sa responsabilité dans une action aux conséquences négatives.

Dans: Oubli Déni Mensonge 

Lire la suite  Commentaires (1)

Mémoire et oubli

21 février 2019 par jerome lecoq

 

Qu'il serait doux de pouvoir oublier à volonté ce que nous savons ! Ou bien de pouvoir l'archiver et ne le retrouver qu'en cas de besoin, comme avec un ordinateur. Hélas (ou heureusement) notre mémoire ne fonctionne pas comme un ordinateur et nous ne pouvons pas oublier volontairement ce que nous savons, que ce soit un savoir théorique, empirique ou même un savoir-faire. On ne peut pas “dé-savoir” et effacer un souvenir comme on efface un fichier sur son ordinateur : ce qui est fait est fait et le savoir est une action. Pour dire “je sais” quelque chose, il faut le penser et la pensée est une action.

Dans: Obstacles à la pensée Oubli 

Lire la suite  Commentaires (1)