Articles - Sagesse

Faut-il écouter ses désirs ?

6 janvier 2021 par jerome lecoq

 

Nous sommes des êtres désirants pensait Spinoza. La moindre des choses que nous désirions est de persévérer dans notre être, de développer notre puissance d’exister Mais voilà : notre puissance est limitée par la réalité, celle-ci vient faire obstacle à nos désirs, car ces derniers sont infinis tandis ce que notre pouvoir d’action sur la réalité est limité. Je ne peux pas être à deux endroits en même temps par exemple, ni faire en sorte que quelqu’un m’aime, ni voler ou être invisible.

Dans: Avidité Peur Sagesse Volonté Désirs 

Lire la suite  Commentaires (1)

Supplément d'âme

11 janvier 2019 par jerome lecoq

 

Sagesse

Phrases profondes, prêtes à l’emploi. Sagesse à bon marché. Vérités éternelles, sans bavure. Douceurs qui fondent sous le palais. Supplément d’âme, en toute tranquillité. (O. Brenifier)

 

Peut-être va-t-on bientôt créer des instituts de sagesse comme il y a des instituts de bien-être. On nous lirait des messages de sagesse tout en nous massant dans un jacuzzi, avec une lumière tamisée et une musique d'ambiance. C'est même peut-être déjà pratiqué puisque l'on peut méditer sur des applications qui vous font répéter des phrases, comme des mantras, censées vous ouvrir à leur sens profond. Pourquoi pas..je ne pense pas que cela fasse de mal bien que je pense que cela soit inefficace et pernicieux puisque cela présuppose qu'en entendant un message et en nous concentrant dessus nous serons capables de nous l'appliquer à nous-mêmes.

Dans: Sagesse Aphorismes 

Lire la suite  Commentaires (0)

Notre corps est-il sage ?

13 novembre 2017 par jerome lecoq

"Il y a plus de sagesse dans votre corps que dans votre philosophie la plus profonde." (Nietzsche)
"There is more wisdom in your body than in your deepest philosophy." (Nietzsche)

Si on considère la sagesse comme le fait de faire ce qui est bon pour nous, alors effectivement on peut donner du crédit à cette critique nietzschéenne de la rationalité. Le goût désagréable d'un aliment m'alerte sur sa potentielle toxicité, en général en tous cas. Ce qui m'est désagréable m'est en général néfaste : la brûlure indique une destruction de mon épiderme et nous avons tous des intuitions que quelque chose ne vas pas quand nous entrons dans une pièce où l’ambiance est tendue. Si nous écoutons notre corps il nous dit en général quoi faire pour notre bien-être et toute douleur est en général une alerte qu'il n'est pas bon d'ignorer.

Dans: Sagesse Corps 

Lire la suite  Commentaires (0)